Inscription Gratuite
Connexion
Accueil Pourquoi ce site ?? Dernières chroniques Ils nous ont trahiis!! Contaaact !!
Quelques extraits audio
de ce film :
trouduc
Quelques répliques cultes

- n'abandonne pas Jason!! tu n'en as pas le droit !!
Ajouté le 8 Juillet 2011 à 11:29
par Mister-KAG

Distribution :


Réalisé par :
 Corey Yuen
Acteurs :
 Kurt Mac Kinney  Jason Stillwell
 Jean Claude Van Damme  Ivan Kraschinsky
 khatie sileno  Kelly
 J.W fails  R.J. Madison


  Date de sortie en France : le 2 Mai 1986
  Durée : 1h35
  Titre original : No retreat no surrender


 

Karaté Tiger ... ou LE film avec VanDamme quand il était pas connu...

 

Il était une fois, dans un pays lointain, à une époque lointaine, une petite école d'arts martiaux (qui a dit “pourrie” ??!!) ou de jeunes élèves aux talents prometteurs s'entraînaient tranquillement à leur cours de Karaté avec un prof charismatique (qui de plus possède la voix de shyriu et hyoga dans les chevaliers du zodiaque !! Pour notre plus grand bonheur )

Tous les élèves sont sérieux .. enfin presque ! Tous sauf le personnage principal - Jason - , qlui, fait le clown au fond de la salle en se prenant pour ..... vous ne devinerez jamais .....  BRUCE LEE !!!!!

                         

Il se fait donc remettre à sa place par son prof de père ... mais bon, c'est tout notre Jason ça : fougueux, plein d'entrain et passionné! Je dis “notre” Jason car oui, vous l'avez sans doute compris, c'est LUI notre personnage principal

Bref, une ambiance maître-élèves sereine et paisible .... jusqu'à ce qu'un dangereux mafieux au sourire narquois ainsi que ses deux sbires viennent interrompre ce climat si harmonieux.
Le mafieux sans nom (nous l'appellerons mister Mafia) est venu presser le père de Jason à répondre à sa proposition de rejoindre leur organisation (sans doute une association de karatékas). Et pour convaincre le père de Jason du bien fondé de cette coopération, les deux sbires : - le premier, une sorte de pakisatnais barbu assez barré pour la castagne, mais sur lequel ous ne nous attarderons pas car le second, quant à lui, n'est autre que ... accrochez-vous bien – Jean-Claude VANDAMME himself !! qui a la particularité d'être russe dans ce film ( sans doute pour des besoins de scénario – en effet le film a été réalisé dans les années 80)

                   

 

Résultat des courses : Le père de Jason,  malmené et vaincu par VanDamme, se retrouve la jambe déboitée, humilé devant tous ses élèves. Et notre petit Jason qui se la jouait Bruce Lee n'a même pas été capable de le défendre...

 

                      T'es content de toi hein p'tit con de Jason !??????

                                     

 

 

"Salopard de russe ...." dixit-il, le coeur meurti

Sur son lit d'hôpital, le pauvre père de Jason fait son introspective, le bilan de sa vie etc etc .. il  comprend alors que la violence c'est pas bien et qu'il ferait mieux de déménager avec sa famille ... tout ça à cause de ce "salopard de russe" comme il dit (bizarrement il ne semble pas en vouloir au commanditaire)


Jason et sa famille partent donc de leur lieu d'origine (Los angeles) pour partir s'installer à Seattle ... Seattle qui est comme chacun sait la ville où est enterré le célèbre ... Bruce Lee !! ( je jette cette information comme ça mais ça nous y reviendrons plus tard ...  vous verrez qu'elle a toute son importance )


A Seattle, Jason est comblé : il disposera d'un garage où il pourra s'adonner à volonté à ses entraînements. Et vas-y que je te mets des posters de Bruce Lee sur le mur, que je t'accroche des punching-balls par-ci par là, sans oublier le fameux “homme de bois” pour devenir un jeour le petit dragon de l'an 2000.


C'est là aussi que Jason fait la connaissance de son pote R.G, une sorte de Mickael Jackson jeune, adepte de “la danse funky”, plutôt drôle et adepte de la non-violence ... un peu mytho aussi genre “j'étais avec une meuf une vraie tigresse” alors qu'il était en réalité plutôt dans les  bras graisseux et affectueux de son ami le groooos Scott.
Le gros Scott, tiens pendant qu'on en parle, est une sorte de gros grincheux, paresseux, raciste, et adepte lui aussi de karaté entre deux goinfrées de hamburgers entre potes


Bref tout se beau monde va faire que la suite de l'histoire  semble donc être très fructueuse pour notre petit Jason, dont la petite amie Kelly se trouve de plus être la soeur .... du champion de karaté local (ou international?) 

 

"Tu vois femmelette! Elle te considère comme une fille !!"

 Mais suite à une tentative d'intégration ratée au sein des karatékas de Seattle, notre pauvre Jason se retrouve rejeté .... il se fait plus tard humilier par le prof de karaté local lors de la boum-anniversaire de sa copine Kelly, sur qui ce salaud de prof de karaté a aussi des vues.


D'ailleurs la scène qui suit cette correction et humilation du pauvre Jason a tout pour entrer dans les annales du cinéma. En effet, en rentrant chez lui, Jason se “rappelle” par flash-back son humiliation qui vient de se rérouler IL Y A QUELQUES SECONDES !!


Et c'est devant un Jason brisé, Jason meutri, Jason outragé ....que va se dérouler l'inespéré ... qui va faire de lui  .... un Jason BruceLisé !!! En effet l'esprite de Bruce Lee en personne va apparaître à lui pour le coacher pour la suite de son périple.

 

Hé David Fincher! On a trouvé où tu as pompé Fight Club !!


Et en effet c'est là que le film atteint une dimension grandiose ... car là on est carrément dans le niveau de fight club : à aucun moment on ne peut être sûr que le fantôme de Bruce Lee existe vraiment, ou s'il s'agit d'une hallucination de Jason. En effet son ami RG, qui lui rend visite de temps à autre, ne semble pas se rendre compte de cette existence.


En tout cas, suite à un entraînement titanesque, notre cher Jason revient en grandes pompes lors du tournoi intercantonal de karaté dans lequel il affronte .... Ivan VanDamme Krashinski, le russe teigneux !!!

Bref du grand, du bon dans ce film, qui inspirera tous les plus grands cinéastes dans les prochaines décennies ... merci Corey Huen, merci Ivan ... et merci Jason !! ;)

PS : en bonus une scène qui illustre parfaitement le côté supranaturel du film ... ici les dons d'omniscience du frère de Kelly, lors de la présentation de Jason :

    le frère  (montrant Jason du doigt) : qui est-ce?
    Kelly : c'est un ami
    le frère (à Jason) : Ok ne t'inquiète pas Jason je vais le battre


Magique, non?

K.A.G

 




Mentions légales 2019 ©CinePopulation